Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
02 Nov

Des mois de préparation

Publié par jetjvontvoirailleurs  - Catégories :  #Les p'tits papiers

Je ne sais plus quand nous est venue l'idée de partir au Canada.  Ni comment on a entendu parler du PVT. Ni comment ce départ est devenu tellement évident qu'on a arrêté de se poser ce genre de questions.

Depuis plusieurs mois, on se renseigne. On passe toutes les semaines plusieurs heures sur l'excellent, que dis je excellent, indispensable site pvtite. On surfe sur les blogs d'expat au canada. Bref on se renseigne. Mais on s'interdit aussi de se projeter. Parce que rien ne dit qu'on l'aura ce PVT. Ce n'est pas si simple ! Pourquoi ? Parce que ce qui est bien avec le PVT canada c'est que :

  • il y a des quotas
  • on ne sait pas quand ouvrent les quotas (en automne, genre)
  • il y a des dossiers de malade à remplir
  • on ne sait  pas si le dossier sera le même que l'an dernier donc on ne peut pas -tout- anticiper.

 

Donc on fait ce qu'on peut pour se préparer.

On refait nos passeports, on planche sur nos lettres de motivation expliquant ô combien ce PVT nous est indispensable, on refait nos CV, on demande une attestation de fond à la banque, on met un max de sous de coté, on regarde les formulaires de l'an dernier et on s'entraine à les remplir dès fois que..., on lit les tutos des années passés, les principales difficultés rencontrées par les postulants,on se rend aux salons dédiés à l'emploi à l’étranger, on rencontre des gens de l'ambassade, on s'inscrit au forum, on like les pages facebook, on suit les comptes twitters, etc

On fait plein de choses. On s'agite. On s'occupe.

Et pourtant on est là, impuissants. A attendre la date de l'ouverture. A checker que non, décidément, on ne peut pas faire plus que ce qu'on a déjà fait. Le stress monte. L'année passée les quotas avaient ouvert le 16 novembre. Nous, vu l’engouement pour ce programme d'année en année, et vu les dates des différents salons, on a plutôt parié sur une ouverture entre le 2 et le 11, histoire de faire un écrémage, que seul les candidats les plus motivés soient prêts au moment du grand saut.

Alors on attend.

Commenter cet article

À propos

Les histoires de deux amoureux et leur chat immigrés au Québec