Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 Oct

J'ai testé le système de santé Quebecois

Publié par Jess et Jer  - Catégories :  #Notre aventure

Et oui, j'ai testé... Pas juste parce qu'en tant que votre serviteur, je me dois de tout essayer ici, pour vous en faire un compte rendu exhaustif, hein! Non, parce que j'en ai eu besoin. Malheureusement.

Alors vous me direz, c'est bien fait pour toi jeune fille, t'avais qu'à faire un check-up avant de partir. Ce à quoi je répondrai dignement : c'est ce que j'ai fait, je vous ferais dire, na. Ce qui finalement, à part me donner bonne conscience n'a pas servi à grand chose...

Donc j'ai testé pour vous :

Le dentiste

Hein que ce mot vous fait frémir ? Vous entendez le son de la roulette ? Vous le sentez résonner dans votre colonne vertébrale ? Vos poils se dressent sur vos bras ? C'est normal, c'est normal...

Depuis quelques semaines j'avais froid aux dents. (Ben, oui je ne sais pas comment vous décrire ça autrement).

Ne voulant pas laisser trainer les choses, je me précipite sur le site pvtiste et lance une recherche sur les dentistes à Montréal. Parmi ceux conseillés, je choisi de prendre rdv avec le Carrefour Dentaire de Montréal au croisement de la rue Bélanger Est et de Christophe Colomb et pas loin du métro Jean talon. J'appelle et hop, j'ai rdv dès le lendemain ! Sachez qu'ici c'est juste exceptionnel !!!

Je rentre dans une clinique bien propre, suis gentiment accueillie par les réceptionnistes qui me font remplir un dossier. Puis une dame me fait une radio des dents et, très pédagogue, m'explique tout ce qu'elle fait et pourquoi. Quelques 30 minutes plus tard (on m'a expliqué que ce retard était exceptionnel et du à une urgence), le docteur Derry me prend en charge. Un monsieur gentil qui pose plein de questions pour connaitre sa patiente (moi). Mais que ce passe t'il ? On m'avait pourtant dit que les docteurs ici étaient très expéditifs ? Et bien pas lui, il fait bien le job ! Je l'aime bien. Puis il me dit que je n'ai pas une, ni deux, mais bien 3 caries. Je ne l'aime plus trop. Puis il me dit que comme je suis une gentille PVTiste, il va me faire un prix. Je le re aime bien. Je valide le prix et c'est parti. Il sort une énorme aiguille (bon, dans ma tête elle était énorme, mais pour de vrai, non) et m'explique qu'il va me faire 3 anesthésies. Mais finalement c'est moins douloureux que dans mes souvenirs de petite fille. 15 minutes après c'est fini. 15 minutes ! Et je n'ai quasiment rien senti. Je le re aime tellement que je lui demanderais bien de m'épouser, mais voila, avec les anesthésies, j'ai du mal articuler donc tant pis.

Je m'en sors pour 200 euros tout compris : ouverture de dossier, radio, et réparation de 3 caries. 200 euros entièrement remboursés par l'assurance, grâce a une facture en bonne et due forme.

Donc, je conseille cette clinique et ce docteur compétant et agréable avec grand plaisir.

Par contre, si ce rendez vous était vraiment très positif, maintenant, faut que je vous raconte

Ma visite chez un médecin
J'ai testé le système de santé Quebecois

Ici, il n'existe pas de docteurs comme en France, qu'on peux appeler au moindre bobo et avec lequel on peut avoir un RDV dans la journée pour la modique somme de 23 euros, dont 22 remboursés. Non. Si soucis, c'est ou la pharmacie, ou les urgences, ou la clinique. Ou un cierge. Bon, à la pharmacie on est vite servi, ça va pour une grippe, mais c'est tout. Les urgences, sont les urgences, on y va vraiment quand on est à l'article de la mort, car si des cas plus graves se présentent, ce qui a de grandes chances d'arriver quand même, on peut y passer facilement 8, 10, 12 heures. Et j'ai cru comprendre que pour les non québecois, il y avait des frais d'ouverture de dossier à 600 dollars... je ne sais pas si c'est vrai, donc ne prenez pas cette info au pied de la lettre.

Il me restait les cierges et la clinique comme solution. J'ai plutôt choisi de me rendre en clinique (avec le recul, les cierges auraient été tout aussi efficaces, finalement). Grâce à une lecture en long en large et en travers des expériences des autres pvtistes, je savais que ce n'était pas une partie de plaisir. N'ayant pas trouvé sur le site de recommandation pour une clinique faisant l’unanimité je me suis rendue chez Forcemedic, le centre le plus proche de chez moi à Jean Talon.

Déjà il faut arriver avant l'ouverture. Devant la porte à 7h45, soit 15 min avant l'ouverture, je trouve une salle d'attente bien remplie. J'attends que les dames de l’accueil aient fini de se chamailler (ambiance) et elle m'expliquent que pour les consultations sans RDV, je dois prendre un numéro. Je suis numéro 9. A 7h45 !!! Et il n'y a que 16 numéros qui peuvent passer dans une journée (???). Et je dois payer de suite 160 dollars en liquide rien que pour avoir le droit d'être examinée. Bon...c'est le jeu, en Canadie, faisons comme les canadiens. Je poireaute pendant 2h30, mais je m'y attendais. Puis mon numéro est appelé. Je vais dans une salle où une gentille infirmière me demande quels sont mes symptômes avant de décider vers quel médecin m’orienter et quels tests doivent être prescrits. Puis je retourne dans la salle. Et j'attends. Encore. longtemps. Inquiète. Incapable de mon concentrer sur mon bouquin (c'est dire). Puis je suis à nouveau appelée pour voir un docteur. Elle prend le temps, m'écoute, m'examine, fait ses analyses, et je ressors et re attend. Finalement à 13 heure, délestée de 400 dollars en liquide je peux repartir chez moi avec un "pour nous, tout va bien mademoiselle, attendons les résultats des tests". Voila. Résultats que j'ai une 7 jours plus tard disant que tout va bien. Heu...

Voila pour ma visite chez le doc. Après ma bonne expérience chez le dentiste, je pensais qu'on en rajoutais un peu sur les difficultés pour les français a comprendre le système de santé ici, mais, non, en fait.

Je ne veux pas faire flipper les futurs PVTiste mais, sachez que se retrouver seule, dans un pays qui n'est pas le notre, à attendre de voir un médecin, pour des problèmes qu'on n'a jamais eu avant, sans savoir combien ça va nous couter ni si l'assurance va rembourser, il n'y a rien de plus flippant.

Donc 3 conseils :
  • Même si évidement je suis le contre exemple parfait : faites tous les examens possibles et imaginables avant de quitter la France !

  • Si possible, faites vous accompagner lors de vos visites médicales, vous vous sentirez moins paumé.

  • Prenez le temps de lire les expériences et conseils postés, sur le site pvtiste notamment, cela vous aidera a bien choisir.

  • Et surtout, ayez une bonne assurance, parce que les frais médicaux coutent une blinde, ici.

Commenter cet article

Mathilde 22/10/2013 19:36

Les joies de la santé au Canada ! Le statut de PVT ne donne pas beaucoup d'avantages quand il s'agit de santé. Une fois que vous serez en JP ou autre vous aurez accès à la RAMQ :)

À propos

Les histoires de deux amoureux et leur chat immigrés au Québec