Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 Oct

Publicité : le Québecois selon Orange. Ou pas finalement.

Publié par Jess et Jer  - Catégories :  #Québéquismes

Oui j'ai arrêté mon blog sur la publicité, et je non ne reviendrai pas sur mes adieux, promis !!! Ce blog restera consacré à nos aventures québécoises.

Mais là, quand même je ne pouvais pas laisser passer ça, désolée c'est dans mon ADN.

Voici, à travers une simple petite publicité, une étude de cas parfaite sur l'amour franco québécois, qui pourrait être résumé très simplement par un "je t'aime moi non plus" !

L'objet de la controverse qui a fait trembler la francophonie (ouai, je vais loin) est cette pub pour Orange, réalisée par l'Agence Marcel (donc pas des glands quand même) :

L'objet du délit

Il n'a pas fallu bien lontemps pour que les medias québecois bondissent et relaient cet infamie... avec plus ou moins d'humour : des expressions clichées (c'est vrai qu'on ne croise pas des queb qui parlent comme ca tous les jours), des anglicismes trop présents (oui bon là, faudra qu'on parle, parce qu'ils sont pas mauvais en anglicisme, eux non plus), un accent douteux (on dirant un francais qui immite un queb)... Bref, ca ne passe pas !

Tant et si bien que le HuffingtonPost a proposé sa version des sous titres...qu'Orange a adoptés dans une nouvelle vidéo !

Version originale:

Le client: Je viens de croiser un pickpocket. Apparemment y’avait pas le temps de bretter. J'ai ma journée dans le corps, les deux yeux dans le même trou, faut je retrouve ma blonde, j'ai parké le bike en double file, je suis à boutte, j'en peux plus, je pète ma coche. Je suis un customer, tout ce qu'il y a de plus loyal. Aidez-moi câlice.

Le vendeur: C’est vrai que c’est tannant c’t’affaire-là. Tire-toi une bûche, attache ta tuque. Je m’en vais te prêter un cellulaire tout neuf, pas dispendieux, puisque je te le prête for free.

Le client: Ah ben c’t’au boutte, je suis gras dur.

Le vendeur: Bienvenue!

Version revue par Hadi Hassin, journaliste au Huffpost Québec:

Le client: Je viens de me faire voler mon cell! Y'a fait ça vite! J’ai ma journée dans le corps, je suis fatigué, faut je retrouve ma blonde, ma moto est parké en double, je suis à boutte, j’en peux plus, je vais péter une coche! Je suis un client loyal! Allez-vous pouvoir faire quelque chose pour m’aider?

Le vendeur: Ah, c’est donc ben plate! Assieds-toi, on va régler ça. Je vais te prêter un cellulaire tout neuf, et je te le fais gratuit.

Le client: Ah ben, ça c’est une bonne nouvelle! Je suis vendu!

Le vendeur: Bienvenue, ça fait plaisir!

Mais je pense que le top est cette réponse de l'émission Flip TFO, de la chaîne francophone de la province de l'Ontario, qui est allée jusqu’à réaliser un spot inversant les rôles.

Ici on retrouve un bon français, bien caricatural lui aussi, en béret, marcel et une baguette de pain a la main qui s'est fait "péta son tel".

C'est juste génial, regardez :

La réponse !

A noter quand même que c'est cette pub qui a fait parler d'elle, mais c'est juste 1 spot parmi les 4 réalisés.

En effet l'idée de départ de l'agence et de l'annonceur n'était pas de stigmatiser juste les québécois, mais de mettre en scène les demandes bien particulières des clients bien particuliers que peut rencontrer un conseiller Orange au cours de sa journée, à travers 4 exemples caricaturaux : une working girl, une personne âgée, et une personne sortie tout droit de l'univers de Game of Thrones. Les hashtags #BesoinDeSousTitres #OrangeSengage sont également là pour renforcer le dispositif.

Une manière de démontrer que les conseillers Orange sont capable de s'adapter à chaque client quel que soit son univers et sa façon de s'exprimer.

Voici les 3 autres vidéos, et vous verrez que tout le monde en prend pour son grade : la working-girl, le papy, et Fodor (de GoT) :

Commenter cet article

À propos

Les histoires de deux amoureux et leur chat immigrés au Québec