Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 Jan

Faire vos valises pour le Québec

Publié par Jess et Jer  - Catégories :  #Notre aventure, #Québéquismes

Alors oui, vous êtes des grands et savez faire vos bagages mais... ça mange pas de pain de rappeler les fondamentaux.Si vous avez fait la démarche difficile de venir nous voir, surtout en hiver, ce serait dommage que ça commence mal car vous avez bouleté !

Faire vos valises pour le Québec

Alors, les trucs indispensables, genre si vous n'avez pas ça, c'est mort :

  • Votre passeport (en cours de validité bien sur) + une photocopie de votre passeport au cas où. Le mieux c'est de scanner tous vos papiers d'identités, assurances, etc. et de vous les envoyer par courriel, mais bon, on ne va pas tout vous dire non plus...
  • Votre billet d’avion aller-retour (très important le retour sinon on va penser que vous voulez vous installer au Québec, et on n'aime pas ça à la douane)
  • Les informations de votre séjour (adresses des logements, contacts des copains, etc …)
  • Votre permis de conduire français (il est valide ici pendant 6 mois)
  • Quelques dizaines de dollars Canadiens, actuellement 1 Euro vaut 1.55 $CAD. Donc vous êtes riches, amis français. Au rythme où ça va, ça va finir comme les Roupies cette histoire.
  • Votre carte de crédit, pour retirer des sous, payer, mais aussi si vous devez réserver des activités par exemple. A noter que des frais seront prélevés dans tous les cas.
  • Vos médicaments habituels (ce ne sont pas forcément les mêmes ici) et vos ordonnances si vous avez des besoins particuliers. La drogue n'est pas un besoin particulier.
  • Vérifier vos assurances médicales et autres. A moins d'appeler votre assurance, je n'ai aucune idée de comment vérifier que vous êtes couverts à l’étranger quand vous partez en voyage, mais ça fait très sérieux de dire ça. Et comme nous sommes un blog très sérieux, je le dis.

A noter que tout cela voyage avec vous en cabine.

Ensuite, les basiques :

A Montréal en hiver, il faut compter entre moins 10 et moins 30 degrés. Alors on me dit dans l'oreillette que j’exagère, sauf que nous ça fait 2 hivers qu'on est là, et ça a toujours été le cas. Sauf cet hiver où on a eu des températures positives, mais c'est une année el Nino, donc je ne sais pas s'il faut s'y fier.

Quoi qu'il en soit, c'est le moment de ne rien oublier :

  • Votre protection grand froid : Manteau chaud et imperméable, chaussures chaudes et imperméables, tuque, gants, lunettes de soleil, bref, vous avez compris, placez votre panoplie d'Inuit en haut dans vos bagages pour pouvoir la sortir en arrivant.
  • Vos fringues de ski, si vous avez prévu de crapahuter des heures dans la neige. Par contre, si vous restez en ville, non, vous aurez juste l'ai bête.
  • Vos sous vêtements "contrôle des naissances" : Oubliez le string en dentelle et les petites chaussettes cute mesdames (ou messieurs hein, après tout, je sais pas) et partez sur de bons sous-vêtements chauds et couvrants. Sexyyyy ! Une paire de collants ou de leggins ne fait pas de mal non plus.
  • Vos crèmes : pour les lèvres, le visage, les mains, le corps, l'oreille gauche, l'oreille droite, votre peau a besoin d’être protégée si vous passez beaucoup de temps dehors. Soyez sympa avec elle, et tartinez vous.
  • Un adaptateur, car les prises canadiennes sont différentes des prises françaises et un transformateur car les appareils électriques fonctionnent sur 220/230v pour la France mais 110/120v pour le Canada. Donc un sèche-cheveux français va manquer de peps s'il est branché sans transformateur au Canada. Prenez-en bien, car nous, on n'en a pas des masses à prêter (masse/appareil électrique, jeu de mots... non? bon).
  • Votre trousse de toilette, car non je ne prête pas ma bosse a dents. Point final.

Tout ça va en soute, dans votre belle valise fermée à clé et identifiée à votre nom, avec un petit porte-clés ou autre pour la repérer, car oui, à moins d'avoir une valise Hello Kitty (ben quoi, elle était en soldes !!!) toutes les valises se ressemblent sur le tapis.

Ici un recap des bagages autorisés par les compagnies aériennes

Enfin, les petites choses auxquelles on ne pense pas, mais qui facilitent le séjour :

  • Des cadeaux. Pour nous. Par cadeau, j'entends des produits qui se bouffent et qu'on n'a pas ici comme des bons produits français bien gras, de type fois gras, confits etc, ou des bonbons Haribo, malabars, carembars, etc
  • Un ours, une hache et une chemise à carreaux. De la même façon qu'en France nous nous baladons tous avec un pull marin, un béret et une baguette de pain, ici le québécois ne sort jamais sans sa chemise à carreaux, sa hache et son ours. Des accessoires légers et très mode qui vous feront passer pour un local en toutes circonstances.
  • Les adresses des copains et de la grande tante qui pique, parce que si, vous allez acheter des cartes postales kitch et les envoyer à tout le monde.
  • Des chaussons et un pyjama bien chaud. Non on ne pense pas à prendre ses chaussons quand on part en vacances. Mais vous me remercierez de vous y avoir fait penser.

Les don't :

Attention, ici ça ne déconne pas avec la loi ! Vous faites ce qu'on vous dit et pis c'est tout.

Donc évitez de voyager avec des produits dangeureux/non autorisés.

Ce que vous voyez comme un simple camembert est en fait une arme bactériologique ultime ici. Ce que vous pensez-être une simple canette de jus de raisin, peut faire dérouter un avion. Y en a qui on essayé...

Vous ne pouvez donc pas apporter certains aliments et produits au Canada, même dans le bagage en soute, sous peine de les voir confisquer à la douane, voire même d'avoir une amende à payer. Il est par exemple interdit d’apporter des denrées périssables non stérilisées telles que : foies gras, charcuterie, fromages…. Seules les conserves sont acceptées. Et attention, on ne ment pas aux agents frontaliers et on remplit bien la petite feuille fournie dans l'avion à cet effet.

De même, réfléchissez bien avant de mettre une lime à ongle dans votre sac, ou même une simple bouteille d'eau.

Pour savoir ce que vous pouvez ou pas transporter, rendez vous ici sur le site PVTISTES.

Voila, je crois que j'ai fait le tour ! Et au pire si vous avez oublié un truc, rabattons nous sur la maxime d'un de nos plus grands sages français, AKA Coluche : "Dites moi ce dont vous avez besoin, je vous expliquerai comment vous en passer"!

Commenter cet article

À propos

Les histoires de deux amoureux et leur chat immigrés au Québec