Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 Sep

Ne plus avoir peur de l'hiver Québecois en 10 points

Publié par Jess et Jer  - Catégories :  #Notre aventure

Attention ceci n'est pas un message de l'Industrie Touristique du Québec, mais bon quand même un peu...

Lorsque nous sommes partis nous installer au Québec, tout le monde s’exclamait : Oh trop bien les grands espaces, Céline, la neige!

Mais c’est bizarre parce que quelques années plus tard, quand nous proposons de venir nous rendre visite en hiver, tout le monde se retrouve systématiquement à avoir cours d'aquaponey … étrange non ?

Ne plus avoir peur de l'hiver Québecois en 10 points

Alors je me dis que peut être, mais juste peut être, vous auriez peur… du froid ? Aussi, il est temps de mettre fin à cette peur absurde.

1- On ne va pas se mentir, il fait un tantinet frisquet à Montréal en hiver. Mais LE problème de l’hiver québécois n’est pas le froid mais sa longueur interminable. Donc vous, en tant que touriste, avoir froid une semaine, c’est que dalle. Vous ne le sentirez même pas passer. Bon enfin juste un peu.

2- Et le froid ça s’apprivoise. Prenons l’exemple extrême d’une semaine à -30 degrés (je dis que c’est extrême pour vous rassurer, mais on y a droit tous les ans). Je vous propose un entrainement : Faites quelques étirements, couvrez-vous bien, videz le congelo, et immergez-vous dedans 5 minutes par jour la 1er semaine, 10 la 2eme, 20 la 3eme etc. Et voilà ! vous êtes prêts !

3- Et puis le froid a ses avantages : ça brule les calories ! Imaginez une semaine de vacances où vous pouvez manger tout ce que vous voulez sans prendre 1 gramme : poutines, queues de castor, chocolats chauds…. Miam !

4- A l’inverse, si vous êtes complexé par quelques petits bourrelets post fêtes de fin d’année, venez ! Sous 4 couches de vêtements, personne ne s’en rendra compte ici !

5- Message spécial pour les Messieurs : peut-être est-ce le fait de porter des leggins sous votre pantalon qui vous met mal à l’aise ? Peur pour votre virilité ? Superman se balade tout le temps en collants (avec un slip par-dessus, mais ça vous n’êtes pas obligés) et il le vit très bien ! C’est dans la tête !

6- A noter aussi qu’en venant nous voir en hiver, vous ne perdrez pas des heures à réfléchir au moment de faire la valise: « Est-ce que je prends ça au cas où il fait froid ? » « Ou ça des fois qu’il fasse chaud ? » Non : vous allez vous peler les meules sévère, donc vous prenez vos fringues les plus chaudes. Point.

7- Et puis, petit plus à ne pas négliger : en rentrant, vous trouverez qu’il fait chaud en France, en comparaison ! Vous reviendrez donc avec le sourire. Ce qui est rare au retour de vacances en général…

8- De plus, si vous venez nous voir en hiver, je vous garantis le zéro goutte de pluie (par moins 20 il ne pleut pas, promis) ! A l’inverse de la France toute grisâtre, humide et pluvieuse, ici c’est juste la magie du blanc (bon, et du marron aussi puisque tout le monde marche sur la neige)!

9- Quoi d’autre…Ah oui j’aurais dû commencer par ça : si moi, qui emporte une petite laine dans le Sahara « juste au cas où » et qui refuse d’entendre parler d’été au-dessous de 30 degrés, si moi donc, j’y arrive, vous devriez y arriverez aussi. Même à poil.

10- Et pour finir, si vous avez le courage de venir nous voir, plus tard, lorsque les années auront passé vous pourrez dire à vos enfants et petits enfants, l'air pénétré, les yeux dans le vague : "le Québec ? Hiver 2016 ? ouai j'y étais..." Et lire le respect sur leur visage.

Bon alors, vous venez ?

Commenter cet article

Denis 29/09/2015 09:05

Bravo pour ta jolie tirade. bisoux

Anne-Laure 28/09/2015 02:23

Hihihi j'ai convaincu mes parents ils viennent en février !
On va ptet les amener camper tient :P

À propos

Les histoires de deux amoureux et leur chat immigrés au Québec